Évènements Fraîchement Actualisés

PELLETIER Lucie, Le Plessis, 43 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.32.55

Mariée, deux enfants de 12 et 14 ans, je suis actuellement Chef de Projet dans l’informatique. Native du Sud-loire, nous avons vécu puis avons fait construire avec mon mari sur la commune de Pont-Saint-Martin depuis 2001. Passionnée par le tennis, je suis secrétaire de l’association USP Tennis depuis 2013. J’ai également participé ponctuellement à des événements dans le cadre de l’école Saint Joseph.

J’ai toujours suivi l’actualité de la commune,  j’ai donc souhaité participer aux décisions, à l’élaboration de projet pour pont-Saint-Martin afin que l’ensemble des Martipontaines et Martipontains s’y sentent bien.

J’aimerai m’investir dans les domaines comme le sport et l’environnement qui sont des sujets qui me tiennent à coeur.

MICHOT Laure, Le Bourg, 50 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.32.43

Mariée, 3 grands garçons, je suis originaire de Normandie. Pour raisons professionnelles nous nous sommes installés dans le centre-bourg de Pont Saint Martin en 2004 dont nous apprécions son dynamisme et la proximité des commerces. Depuis 2007, j’exerce le métier d’assistante maternelle.

Je suis aussi secrétaire et initiatrice auprès des plus jeunes à l’USP tennis durant 13 ans. Conseillère municipale depuis 2008, j’aime particulièrement travailler sur les thémes de l’Enfance – jeunesse, sport et culture.

Il me paraissait évident de poursuivre cette expérience enrichissante d’échanger et réaliser des projets d’amélioration de sa commune. Rejoindre un groupe de personne où aucune position politique n’est mise en avant avec juste l’envie de faire évoluer et d’améliorer les besoins de tous les Martipontains. Je souhaite continuer mon implication sur les mêmes thématiques.

LEGLAND Christophe, La Bourie, 57 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.32.12

Habitant de La Bourie, j’ai 58 ans. Marié, un enfant de 23 ans, je suis martipotain depuis 28 ans.

Homme de projets et d’actions, tant au sein du Groupe La Poste en qualité de responsable informatique, que lors de ses différents engagements associatifs qu’il a eu (OGEC, Union NAtionale Secouristes et Sauveteur, village de la Bourie).

J’intègre la vie municipale en 2008, en tant que conseiller municipal en charge des Nouvelles Technologies de l’Information Communication. Puis en 2010, le maire me sollicite pour prendre le poste d’adjoint à l’urbanisme et politique du Logement. Je mène ainsi des projets importants pour la commune : révision du POS en PLU, la 3ème tranche du Haugard, les Jardins du Bourg, le suivi de la création des lotissements Moulin Olive, Jardins de l’Abbaye, et bien sûr le suivi quotidien des dossiers d’urbanisme (PC, DP, PA, ..)

Je souhaite continuer à défendre les valeurs incarnées par l’équipe actuelle. L’aménagement du territoire est une thématique très importante et intéressante car elle comporte plusieurs facettes : l’urbanisme, l’environnement, mais aussi la partie économique. Ce sont les fondements d’une commune où les Martipontains vont s’intégrer, participer, se détendre, en résumé y Vivre Ensemble.

Le projet pour Pont-Saint-Martin est le projet d’une équipe, menée par Yannick Fetiveau, pour les Martipontains où chacun est placé au cœur de nos préoccupations et permettre de s’y intégrer et y vivre, dans un cadre de vie où il pourra s’épanouir, se divertir, échanger et participer au développement de notre commune. »

 

LANDAIS Steve, La Basse Forêt, 37 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.35.05

Arrivé en 1983 à Pont Saint Martin et vivant en union libre, j’ai deux filles et 1 petit garçon. Je suis technicien spécialisé dans le secteur des véhicules de transport en commun et co-gérant de la Société GSBC Services située dans le parc de Tournebride à La Chevrolière. En 2006, j’ai contribué à la mise en place et à l’amélioration technique des véhicules de la ligne 4 (Ligne Busway) pour la Tan et par la suite pour différentes régies ou indépendants.

J’ai intégré le Comité des Fêtes de Pont Saint Martin en 2004/2005 pour en devenir le président en janvier 2007. J’ai rejoint ERPSM afin d’apporter ma pierre à l’édifice, je me suis retrouvé dans cette équipe posée, dynamique et conviviale.

Elu conseiller municipal pour 2014/202, je souhaite poursuivre un nouveau mandat en travaillant les thématique de voirie et les projets d’aménagements de la commune.

 

 

KAMLI Youssef, le Plessis, 41 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.33.15

Marié, deux enfants, je vis à Pont Saint Martin depuis 14 ans après un séjour de 5 ans dans le Sud-est et des parents installés dans l’Est de la France depuis 1975. Consultant en prévention des risques professionnels après avoir occupé un poste directeur prévention du centre formation dans une entreprise de travaux publics à Montoir de Bretagne pendant 12 ans. Cette expérience dans les travaux publics m’a permis de développer mes compétences tant sur les aspects techniques des chaussées, réseaux et la gestion hydraulique afin de les partager dans les projets qui ont été notre. Titulaire d’un DESS management de la Qualité, j’ai eu parcours atypique qui m’a fait connaitre divers domaines (droit,techniques des matériaux, management etc.) afin de nourrir ma curiosité personnelle.

Lors de mon arrivée sur la commune, j’ai intégré le bureau de l’USP Basket et est occupé les postes de trésorier adjoint et ensuite trésorier jusqu’en 2015.

Ce premier mandat a été une source riche d’échanges, de partages, de réflexions, de décisions qui m’ont permis de connaitre le travail de l’élu dans ses forces mais aussi dans sa complexité. Mon engagement a été actif sur des projets attendus par les Martipontains. Ma volonté constante a été de faire d’une somme d’intérêts individuels, UN intérêt collectif et ceci s’est basé sur les échanges lors des réunions publiques. Et c’est peut-être cela, l’intelligence collective.

Continuer mon action avec la liste ERPSM ? C’est une évidence après ces 6 dernières années où nous avons travaillé collectivement avec des valeurs communes (citoyenne, liberté d’expression, sans idéologie partisane,etc) dans l’intérêt de chaque martipontain afin de continuer à embellir notre cadre de vie et que chacun trouve sa place notre belle cité.

 

JAOUEN Sonia, La Bénétière, 33 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.33.35

Mariée, deux enfants de 5 et 8 ans, je suis Martipontaine depuis août 2017. J’ai suivi des études de danse à la sortie de la 3ème en intégrant une école privée et le Conservatoire de danse à Nantes faisant de ma passion un métier et j’ai ainsi pu enseigner de 2006 à 2010. Puis par choix, j’ai poursuivi la danse pour mon plaisir en loisir. J’ai travaillé comme hôtesse de caisse de 2010 à 2018. Je suis actuellement en formation pour être assistante commerciale.

J’ai intégré l’équipe de Yannick Fétiveau car il n’est question d’aucune appartenance politique et chaque citoyen y a sa place. J’ai été présidente de l’association de l’éveil de la Bénétière de 2018 à 2020. J’avais envie de m’engager pour mon village afin de développer les échanges et rassembler le village autour d’événements en commun. Aujourd’hui j’y suis bénévole, ainsi je fais place à un nouveau bureau. Je souhaiterai m’investir de façon plus large pour ma commune, et plus particulièrement dans le domaine du sport et de la culture. Je suis encore qu’au début de cette belle aventure mais je remercie déjà l’ensemble de l’équipe de sa confiance, de m’avoir accueillie et ainsi pouvoir participer activement aux projets de la commune.

GRATON Bernadette, Le Haugard, 47 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.32.20

Mariée et maman de 3 enfants de 18, 20 et 22 ans, j’habite au Haugard depuis 17 ans. Je suis professionnellement attachée au service après vente d’un constructeur de maisons individuelles.

J’ai pu m’investir durant le mandat 2014-2020 sur le secteur environnement ou nous avons pu travailler et mettre en oeuvre en particulier le projet Marais de l’Ile. Ce projet phare vise à protéger la mosaïque des milieux pour les années à venir tout en conjuguant les activités humaines : agriculture mais aussi randonnée, pêche et chasse. L’aspect pédagogique a été travaillé grâce à la mise en place de panneaux afin que chacun puisse mieux comprendre l’importance de cet espace. Et puis nous avons eu la chance de proposer aux Martipontains et aux autres bien sûr la possibilité de naviguer sur leur rivière jusqu’aux portes du lac grâce à la halte nautique. Les canoës proposés à la location l’été permettent de découvrir le bourg et d’aller jusqu’aux portes du lac de Grand Lieu. Un moment insolite pour se poser et se ressourcer.

Des projets comme la mise en place d’un rûcher communal ou l’installation de composteurs collectifs sont des actions qui permettent à chacun d’agir concrètement et participent à la préservation de notre environnement. Le réaménagement des rues ou des places est aussi prétexte à pousser le bitume. Les moments partagés à réfléchir ensemble permettent aussi de se rencontrer et de se connaitre, de garder et d’entretenir le lien qui fait qu’il fait bon vivre à Pont Saint Martin. Il y a tant à faire et les nouvelles bonnes volontés du groupe 2020-2026 sont d’autant de chance de proposer encore pour demain.

 

HALLIER Fabienne, Le Bourg, 45 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.34.53

Pacsée, 2 enfants, je suis martipontaine depuis 15 ans. Je suis originaire d’Orvault, au Nord de Nantes. Ma rencontre avec un vendéen m’a fait traverser le pont, et découvrir Pont Saint Martin, commune pour laquelle nous avons eu un vrai coup de cœur. Nous y avons rapidement posé nos valises et fonder notre famille. Titulaire d’un master 2 en mathématiques appliquées et d’un master 2 en management des Ressources Humaines, je travaille actuellement en double activité, en tant que responsable formation dans une clinique de la région nantaise et en tant que conseillère indépendante en immobilier, 2 métiers d’accompagnement des personnes, d’écoute et de relationnel.

Après l’entrée de ma fille Clara à l’école Saint Joseph de Pont Saint Martin, j’ai souhaité m’investir et participer activement à la vie de l’école pour rencontrer de nouvelles personnes et mener des projets et actions avec d’autres parents. Pour cela, j’ai rejoint l’équipe du bureau de l’OGEC, pendant 5 ans, en tant trésorière adjointe.
Pendant l’année scolaire 2018-2019, mon fils Mael a été conseiller municipal des enfants. J’ai vu son engagement, son plaisir et sa fierté à mener des réflexions et participer à la conception de projets pour proposer de nouveaux services aux Martipontains. Forte de cette inspiration, j’ai la chance, à mon tour, de m’engager auprès d’une équipe dynamique, professionnelle, qui a su aller de l’avant et agir pour la qualité de vie des Martipontains, pour l’embellissement de notre commune, pour la préservation de l’environnement.
J’aspire, à travers mon engagement, à ce que Pont-Saint-Martin garde son identité tout en lui permettant de poursuivre son développement et de rayonner, de part sa situation géographique idéale, sur un territoire économiquement dynamique. Il est important pour moi qu’elle reste attractive et que la qualité de vie qu’elle offre aujourd’hui soit préservée, tout en tenant compte des évolutions de notre territoire. Cette nouvelle expérience sera également l’occasion de partager de nouvelles idées, écouter et rencontrer de nouvelles personnes.
Je souhaite pouvoir m’investir activement sur des questions de développement économique et de mobilités.

GERO Eléonore, rue du Pays de Retz, 33 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.34.27

Originaire de Paris, je rejoins la commune de Pont-Saint-Martin en octobre 2011 pour sa qualité de vie, son positionnement stratégique entre ville et nature, ainsi que la diversité des services de proximité proposés. Titulaire d’un master «Management de l’assurance», j’occupe aujourd’hui un poste d’assistante de direction commerciale au sein d’ALLIANZ ASSURANCES.

Maman de deux enfants scolarisés en primaire et maternelle à Pont-Saint-Martin, je les accompagne quotidiennement dans leurs activités sportives et culturelles. Passionnée de sport, j’essaye de conjuguer vie professionnelle et personnelle en m’investissant pleinement.

S’engager dans la vie locale me tient à cœur, je cultive le goût du travail, la soif d’apprendre, la collaboration et la cohésion d’équipe. Ayant grandi et évolué dans notre capitale, riche culturellement parlant, cela m’a permis de découvrir différentes traditions et partager des valeurs multiculturelles et multigénérationnelles. Vivre ensemble de manière responsable dans le respect de chaque citoyen est un principe de vie. C’est avec fierté que je rejoins l’équipe indépendante EPRSM aux côtés de Yannick FETIVEAU afin de participer à la réalisation de projets portés par les Martipontains, répondre attentivement à leurs besoins de manière positive, dans l’objectif d’être garant du bien-être au quotidien.

Forte de ses multiples atouts, Pont-Saint-Martin est une commune attractive qui connait une belle évolution. La poursuite de son développement sur le long terme est un projet auquel je souhaite participer et m’investir aujourd’hui et demain.

 

GENDRONNEAU Bernard, La Planche au Bouin, 63 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.33.55

« Marié, originaire de Saint-Lumine de Coutais, je suis Martipontain depuis 1978 et résident, rue de la planche au Bouin. Je suis actuellement cadre territorial, chargé de missions au SDIS44 pour la maintenance et de la gestion du parc de véhicules. Par ailleurs, je suis administrateur dans une banque coopérative et mutualiste, bénévole et membre du conseil d’administration de l’association de la Roselière (maison de retraite).

Lors des 3 mandats précédents j’ai été membre non-élu de commissions municipales élargies : Patrimoine- Urbanisme – voirie-assainissement- éclairage publique. Au cours de ce mandat, je participe aux commissions communales : réseau et transition énergétique, déplacement et transports, référent cheminement doux, membre de commissions de la communauté de communes de Grand lieu, : pour le syndicat mixte de gestion du CET des 6 pièces ( centre d’enfouissement), commission environnement et assainissement non collectif, commission aménagement des parcs d’activités et voiries communautaires.

J’ai accepté de continuer mon implication dans l’équipe de Yannick Fétiveau parce que elle est dynamique et constituée d’hommes et de femmes ayant envie de s’investir pour le développement de Pont-Saint-Martin sans idéologie et avec pragmatisme. J’essaierai
d’apporter mes idées pour le bien de la commune. Voirie, réseaux, énergie et habitat sont des thèmes sur lesquels je souhaiterai m’investir, sans oublier, la préservation du cadre de vie, la prise en compte de la sécurité nécessaire pour les déplacements des véhicules, dans les villages, dans le bourg, et les aménagements du réseau de déplacement doux.