Environnement et qualité de vie

Préservons et valorisons notre environnement

au service notre qualité de vie

Les territoires naturels présents sur la commune constituent un véritable patrimoine biologique représentant des atouts forts de l’identité de notre commune. Supports de l’activité agricole, ils participent pleinement à  notre qualité de vie à laquelle nous sommes attachés à Pont Saint Martin. Dans un objectif de conservation des espaces et des espèces remarquables, Ils doivent continuer d’être identifiés, préservés mais aussi valorisés.

Nos objectifs :

  • Conforter les principales composantes naturelles et paysagères de notre commune :  la vallée de l’Ognon , le secteur de l’île, les espaces boisés structurants , les espaces agricoles de qualité, les domaines viticoles, les alignements arborés, les ensembles paysagers existants et les sentiers communaux propices à la randonnée.
  • Intégrer les préoccupations environnementales au cœur des futurs projets urbains :

–       En maintenant  les espaces paysagers  et en valorisant les  entrées de bourg ou de villages, des nouveaux lotissements  et des zones artisanales et industrielles
–       En maîtrisant  l’expansion urbaine  plus économe d’espace.
–       En développant le maillage des cheminements doux, les continuités vertes,  les pistes cyclables.
–       En continuant sa « politique de l’arbre «  visant à pérenniser les espaces boisés sur notre commune  « L’opération un enfant est né, un arbre est planté » sera poursuivi. »

  • Préserver la ressource en eau et le bon état écologique de nos milieux naturels

–       En restaurant  les réseaux collectifs d’assainissement défectueux ( priorité de la police de l’eau) permettant ainsi d’engager des aménagements de voirie ensuite.
–       En  incitant  la rénovation des Assainissements Non Collectifs  dans les villages grâce à une subvention à hauteur de 50% du montant des travaux( Fonction des ressources du foyer)
–        En créant une  petite unité de traitement des eaux usées adaptée pour le cœur du Champsiome afin de  répondre aux concitoyens ne disposant pas des conditions  nécessaires pour accueillir un assainissement individuel.
–        En inscrivant  des actions concrètes supplémentaires au plan de désherbage communal et à la gestion différenciée des espaces afin d’atteindre le « zero phyto » en 2020. (Objectif national)
–       En investissant dans des modes de désherbage alternatif.

  • Favoriser  la performance énergétique du patrimoine communal en recherchant toutes les solutions  :  utilisation des énergies renouvelables, Isolation des salles communales, optimisation des temps de chauffe et d’éclairage,   optimisation de  l’éclairage public……

–       Action : Un diagnostic du patrimoine communal  est à mener pour prioriser les actions permettant d’obtenir le meilleur rapport entre le rendement  et  l’investissement

  •  Prendre en compte les espaces exposés aux risques naturels d’inondations.

–       Après la création d’un bassin d’orage  à La Vincée qui donne toute satisfaction aux riverains, il convient un schéma directeur  afin d’anticiper tous les risques potentiels et  gérer les secteurs critiques. ( Etude lancée en 2014)

  • Valoriser ce patrimoine et sensibiliser un large public dans le cadre de projets éco-touristiques et d’activités « NATURE »

–       Concevoir  des promenades au fil de l’eau  pour découvrir en canoë ou en barque  notre rivière l’Ognon et ses berges  en partenariat avec le club des jeunes et les associations volontaires.
–       Développer  les circuits de randonnées et installer le  GR du tour du LAC de Grand Lieu après le GR métropolitain .
–       Créer un topoguide valorisant le GR du tour du Lac, nos circuits de randonnée et notre patrimoine  : belles demeures, gîtes, commerces et lieux de dégustation.
–       Finaliser  notre  sentier d’interprétation pédagogique sur le secteur du Marais de l’île : entre les prés moreau, l’allée cavalière, le chemin du pêcheur, la station d’épuration . afin de  sensibiliser le promeneur sur les enjeux environnementaux du  secteur du Marais afin d’offrir un lieu d’interprétation complémentaire au centre pédagogique permanent de Bouaye, dit « projet Guerlain ».
–       Créer une aire de stationnement pour camping car afin de développer un écotourisme souhaité à l’échelle du Pays grâce à l’engagement des caristes Martipontains.

  • Valoriser et Evaluer notre politique environnemental grâce à la mise en œuvre d’un agenda 21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s