Les déplacements

Développement durable et sécurité :

les déplacements au cœur d’un concertation citoyenne

Afin de s’inscrire dans une démarche de développement durable, il convient de partager tous ensemble des choix respectant mieux notre environnement et notre qualité de vie.

Afin de s’inscrire dans une démarche de développement durable, il convient de partager tous ensemble des choix respectant mieux notre environnement,  certes de qualité, mais fragile.

Après s’être engagé avec volontarisme dans une politique privilégiant le respect de la qualité de l’eau et des milieux naturels, notamment par la construction d’une nouvelle station d’épuration, par l’extension et la restauration de nombreux réseaux collectifs  d’assainissement, et par la mise en place d’un plan de désherbage communal et d’actions de sensibilisation, nous voulons nous engager avec force et conviction dans l’amélioration des déplacements sur notre commune.

Compte-tenu de la dissociation des lieux d’habitat et d’emplois liés à l’évolution de la valeur du foncier des zones périurbaines, de nombreux habitants sont allés vivre dans des communes situées beaucoup plus au sud. ( St Colomban, la Limouzinière, Corcoué sur Logne, st Philbert de Bouaine, etc.).

Travaillant majoritairement au Nord de la Loire, + de 60 % d’entre eux traversent notre commune. L’évolution croissante de ce trafic génère des nuisances pour nous tous.  Priorité sera donnée à la recherche de solutions permettant d’apaiser la circulation dans les villages et le centre bourg et de sécuriser nos déplacements.

Ralentir les vitesses et la diminuer le trafic par la pose de dispositifs dissuasifs

Suite aux conclusions de l’étude  visant l’arrêt d’un schéma directeur des déplacements et des stationnements sur les axes principaux (Etude lancée en février 2014), la mise en œuvre d’actions complémentaires sera recherchée en concertation avec les riverains des différents secteurs étudiés :

  • Action 1 : Aménager des axes prioritairement empruntés (Rue d’herbauges, rue du vignoble, rue de Nantes, rue du Pays de Retz, place St Martin,etc …..)  afin de fluidifier le trafic sur le centre bourg tout en sécurisant les déplacements. Les besoins en stationnement seront intégrés à la démarche.
  • Action 2 : « accentuer la pression  »  sur le Conseil Général et les services du département pour l’aménagement du double rond-point à Viais permettant de déverrouiller cette zone de ralentissement entraînant un surcroît de trafic que dans nos villages (Viais, Champsiome, la Bénétière,….) et le centre bourg.
  • Action 3 : Après les secteurs de la Vincée, de la Crâ, de la Fichonnerie et, de la Bénétière, la Poursuivre   la réalisation de dispositifs de ralentissement  dans les villages non aménagés afin de ralentir les vitesses excessives des véhicules en transit.( Bauche tue loup, rue des Ménanties, rue de la Gautellerie, rue de Lavau….)
  • Action 4 : Envisager l’avenir en initiant une vaste réflexion sur les déplacements en sud-Loire, avec nos différents partenaires : la communauté de communes de Grand-Lieu , Nantes Métropole, le Conseil Général et les communes voisines. En effet, le Projet du transfert du MIN  dans le secteur de la Brosse, l’implantation de  l’IRT Jules Vernes sur le D2A, impacteront nos voies de circulation.

 

Développer le réseau cyclable et piétons

  • Action 1 : Favoriser les déplacements à pied ou à bicyclette, en étendant progressivement notre réseau cyclable et piétons entre les villages et le centre bourg  afin d’inciter la mixité des modes de déplacement .
  • Action 2 :  En parallèle, identifier clairement  les cheminements existants sur le centre bourg et des quartiers agglomérés par une signalétique appropriée et une communication incitative  pour diminuer les déplacements et le stationnement en centre bourg.

Créer des pôles d’échanges assurant la liaison entre les transports en commun,  parkings de covoiturage et les parcs à vélo

  • Action 1 : A Viais,  dès l’ouverture de la  ligne express Lila,  à voirie dédiée, inciter les usagers à utiliser les transports en commun grâce à la diminution du temps du déplacement entre pont Saint-Martin et la Ville.
  • Action 2 : Réaliser des parkings de covoiturage et les parcs à vélos de manière concomitante pour faciliter cette inter-modalité en renforçant  la  complémentarité avec  la ligne 12
  • Action 3 : Adapter les fréquences des transports LILA répondant aux besoins, notamment hors périodes de pointes, en partenariat avec le département.
  • Action 4 : Privilégier de nouvelles connexions avec les autres  communes, notamment de la métropole . L’étude de la mise en place de navettes intra-commune n’est pas à écarter.
  • Action 5 : Ajouter  un arrêt supplémentaire au niveau du Genétais (Rezé) afin d’offrir une opportunité d’accès au pôle commercial Océane.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s