Fabien Godard, La Bénétière, 37 ans

Publié le Mis à jour le

Capture d’écran 2020-02-12 à 01.32.49
Marié, père de 2 enfants, je suis responsable de l’amélioration continue chez un équipementier automobile situé à Carquefou. Martipontain d’origine, j’ai grandi dans le bourg où mes parents et mes grands parents y vivent encore. A 27 ans et après 2 ans à Saint-Sébastien, le choix de revenir à Pont-Saint-Martin pour y fonder une famille était pour ma femme et moi une évidence : pour la famille et les amis à proximité bien sur, mais aussi et surtout pour la qualité de vie que peut proposer une commune comme la notre.

Sa situation géographique avec la proximité de l’agglomération nantaise d’un côté, le lac de Grand Lieu et l’accès rapides au littoral sud du département et de la Vendée, l’emplacement idéal de nos écoles pour nos enfants avec comme trame de fond la nature et l’Ognon, le dynamisme des différentes associations de la commune pour la culture et le sport, l’offre de commerces et de services de proximité proposés, les possibilités de balades natures vers les Pré moreau ou le marais de d’île entre autre. Nous habitons désormais dans le village de la Bénétière et continuons à y retrouver cette qualité de vie très appréciable.

De part mon métier, tout d’abord, il est toujours intéressant de réussir à se projeter et imaginer comment pourrait évoluer et s’améliorer le quotidien et le visage de sa commune que j’ai eu la chance de voir se transformer depuis 35 ans. Plein de choses ont déjà été réalisées et il en reste encore beaucoup d’autres à penser et mettre en place. De façon plus personnelle ensuite, la fibre de la collectivité est un héritage familial: mon grand-père et mon père ont aidé au cinéma (situé à l’époque dans l’actuelle salle des fêtes) avant de s’investir dans le club de basket de l’USP tout comme ma mère, ma sœur et moi-même en tant que dirigeants, joueurs et entraîneurs. J’ai la chance de pouvoir désormais partager cette passion avec mes enfants tout en essayant de donner un peu de temps pour l’école (en réalisant un char pour la kermesse l’année dernière par exemple).

Mon engagement citoyen dans la liste ERPSM résulte de tout cela: la possibilité de mener des projets en équipe de façon collective et constructive tout en ayant la possibilité de m’exprimer librement sans contraintes d’étiquettes. Pour cela j’ai accepté de me mettre au service de la collectivité en rejoignant l’équipe ERPSM pour le projet 2020-2026.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s