La piste transversale plane sur notre tête

Publié le Mis à jour le

Chères Martipontaines, Chers Martipontains,

Chaque année, à l’aube de cette période de vacances, nous remercions les services municipaux, les associations, les enseignants, les commerçants et artisans pour leurs participations respectives au service des Martipontains et nous souhaitons, à chacun et chacune, un bel été source de repos et de partages entre amis ou en famille. Cette perspective positive est cette année occultée par le projet « abracadabrantesque » de l’État qui souhaite développer l’aéroport du Grand Ouest sur le site enclavé de Nantes Atlantique après avoir eu la possibilité de le faire à Notre Dame des Landes.

Parmi les scenarii : une piste transversale catastrophique pour notre commune et pour nous tous. Développer cet aéroport tout en annonçant la volonté de préserver les populations est une ambition qui n’est pas respectueuse des habitants du territoire, déjà trahis lors de la consultation du 26 juin 2016. Par anticipation sur cette absence de plan B, 62 % d’entre nous s’étaient exprimés favorablement à un transfert lors de cette consultation.

Nous avons donc toute légitimité à condamner aujourd’hui ces scénarii. C’est dans ce contexte que vous avez été nombreux à répondre à notre invitation le mardi 28 mai, démontrant ainsi par votre présence, votre inquiétude sur l’évolution du trafic mais aussi la volonté de vous mobiliser au côté de vos élus pour lutter contre toutes les options susceptibles d’impacter durablement notre qualité de vie.

Une antenne du COCETA s’est créée sur Pont Saint Martin. Elle est à votre service pour vous accompagner dans votre mobilisation, notamment à travers votre expression individuelle sur le site : WWW.REAMENAGEMENT-NANTES-ATLANTIQUE.FR

Soyez nombreux à contribuer. Il faut que chacun d’entre nous réfute ces scenarii dangereux pour notre territoire.

Nous disons : – NON à l’extension de Nantes Atlantique sinon une seule alternative : le transfert.- NON au projet de piste transversale.En l’absence de prospectives et d’études fiables, cette concertation publique menée à « la hussarde » ne pourra jamais légitimer les prochaines décisions de l’État. Cinq mois pour prendre une telle décision….ce n’est pas sérieux.

Merci à chacune et chacun, je compte sur vous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s